RES WANZE/BAS-OHA : site officiel du club de foot de WANZE - footeo

Mise en place Covid Safe Ticket

5 novembre 2021 - 09:24

Comme vous le savez, le Covid Safe Ticket est d'application en Wallonie depuis le 1er novembre dernier et la RES Wanze/Bas-Oha n'échappe pas à l'obligation de se soumettre à cette réglementation.

Pratiquement, cette vérification sera organisée à l'entrée des buvettes, elle visera toutes les personnes âgées de 16 ans et plus qui désirent y pénétrer. Au préposé à ce contrôle, il faudra donc présenter son CST (sur smartphone ou sur un document imprimé), ainsi qu'une pièce d'identité.

Extrait du protocole établi par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui est d'application pour notre club :

"L’organisateur doit mettre en place les outils nécessaires au contrôle et établir la liste des personnes habilitées à effectuer ce contrôle. Ces personnes auront l’autorisation de croiser le QR code du CST et les données d’identité des visiteurs ou des clients ; Les contrôles doivent se faire avec l’application Covidscan ; Il est délivré aux personnes vaccinées (2 doses depuis 2 semaines) ou testées négatives (PCR 48 h ou antigénique 24h par autorité médicale - pas d’autotest) ou sous certificat de rétablissement Covid depuis moins de 6 mois) ; Le bar, cafétéria, … sont soumis aux règles HORECA. Le CST est obligatoire en intérieur. En-dessous de 200 personnes en extérieur, il n’y a pas de CST. Le port du masque reste obligatoire, sauf pour la pratique sportive, dès 12 ans pour toutes les personnes qui ne doivent pas présenter un CST."

Nous avons conscience que ces mesures sont contraignantes, elles le sont pour nous également et engendrera un coût financier supplémentaire non négligeable pour notre club. Mais nous ne pouvons y déroger, sous peine de se voir sanctionner financièrement. Les autorités communales, propriétaires des sites de notre club seront attentives également à la mise en place des contrôles et du respect des prescriptions énoncées partiellement ci-avant.

Pour information, voici les sanctions prévues en cas de non-respect de la réglementation sur le CST :

  • Les visiteurs risquent de 50 à 500 euros d’amende ;
  • Les organisateurs ou exploitants risquent de 50 à 2500 euros d’amende ;
  • En cas de fraude d’un visiteur ou d’un client, c’est uniquement la responsabilité du fraudeur qui est engagée, pas celle de l’exploitant ou organisateur. Et seule la police est habilitée à vérifier que les codes QR sont contrôlés.

Si le CST n’est pas en ordre, ou en cas de refus du contrôle d’identité, l’exploitant ou l’organisateur peut interdire l’accès à son événement ou à son établissement. Si nécessaire, il peut faire appel aux forces de l’ordre.

Commentaires